Theo Colborn – Biographie

Theo COLBORN est Présidente-Fondatrice du Endocrine Disruption Exchange [TEDx], basé à Paonia dans le Colorado, et Professeur(e) Emérite de Zoologie à l’Université de Floride, Gainesville. Elle est spécialiste en santé environnementale et fait l’objet d’une reconnaissance toute particulière pour ses travaux sur les effets des produits chimiques /perturbateurs endocriniens sur la santé.

Carrière Universitaire

Dr COLBORN a obtenu un PhD de Zoologie à l’Université du Wisconsin-Madison [domaines de recherche associés : épidémiologie/ toxicologie et chimie de l’eau] ; un Master en Sciences au Western State College of Colorado ; et un Bachelor en Pharmacie à la Rutgers University, College of Pharmacy.

En 1985, Dr COLBORN a reçu une bourse d’enseignement et de recherche de l’Office of Technology Assessment, rattaché au Congrès Américain. Elle a ensuite rejoint la Conservation Foundation en 1987 pour intervenir à la demande du Comité Conjoint International Canada/US comme Conseiller Scientifique dans le cadre de l’élaboration du livre Great Lakes, Great Legacy ? [1990], en collaboration avec l’Institute for Research and Public Policy d’Ottawa, au Canada. A partir de 1990, elle a occupé un poste de chargée d’enseignement pendant trois ans à la W.Alton Jones Foundation, et s’est vue attribuer une Pew Fellows Award de trois ans en 1993.

Dr COLBORN a siégé dans de nombreux groupes d’experts. Citons pour mémoire le Conseil Scientifique de l’EPA [Environmental Protection Agency]/US, la Commission pour la santé des ecosystèmes du Comité Conjoint International US/ Canada, la Commission de contrôle scientifique de la Toxic Substances Research Initiative du Canada, la Commission d’expertise sur le dépistage des perturbateurs endocriniens/ EPA US, et la sous-commission de l’EPA sur les méthodes d’identification des perturbateurs endocriniens. Dans de nombreuses publications et conférences, elle a traité de l’exposition à des produits chimiques de synthèse au cours de la gestation et des conséquences sur le développement de l’embryon et du foetus, en milieu sauvage, en laboratoire et chez l’homme. Elle a également, au cours des années écoulées, mis en place et dirigé le Programme Wildlife and Contaminants du World Wildlife Fund [WWF]/US.

Une fois à la retraite, elle a créé TEDX, une ‘non-profit’ [Association 1901], afin de poursuivre ce travail de diffusion d’informations techniques objectives sur les perturbateurs endocriniens et les risques associés à de faibles expositions, avec pour cibles les universitaires, les décideurs, les personnels des gouvernements, les groupes d’assistance sanitaire et sociale, les structures en charge de la santé publique, les médecins, les médias et les personnes privées.

Perturbateurs endocriniens

Ses recherches, conduites en 1988, sur l’état de l’environnement dans les Grands Lacs, ont mis en évidence le fait que les produits chimiques synthétiques non dégradables étaient transmis par les prédateurs femelles en haut de la chaine, en direction de leurs portées et mettaient en péril la construction et la programmation des organes des jeunes avant leur naissance. Au vu de ces preuves, elle a, en 1991, rassemblé 21 scientifiques de renommée internationale issus de 15 disciplines différentes afin que soient mises en commun leurs recherches sur cet impact intergénérationnel sur la santé. Les informations précises sur les participants et les domaines concernés sont disponibles sur le site de l’Appel de Wingspread [Wingspread Consensus Statement] [www.endocrinedisruption.com]. C’est à cette occasion que l’expression ‘Perturbateurs Endocriniens’ a été créée. En 1992, un livre intitulé Chemically induced Alterations in Sexual and Functional Development : The Wildlife/ Human Connection, a été publié à partir d’une compilation de documents techniques rédigés et fournis par les participants à cette manifestation. Les informations contenues dans ce volume et les nombreuses publications scientifiques qui ont suivi sur les résultats des effets de l’exposition aux perturbateurs endocriniens [présents à de faibles doses ou trouvés dans l’air ambiant] ont été portées à la connaissance du public dans son livre publié en 1996, Our Stolen Future, co-signé avec Dianne Dumanoski et J. Peterson Myers, et diffusé aujourd’hui en 18 langues. Les travaux du Dr COLBORN ont conduit à la mise en place de nouvelles législations dans le monde entier et ont redéfini l’orientation des recherches des universitaires, des gouvernements et du secteur privé.

Récompenses

Citons pour mémoire:

– la Chatham College Rachel Carson Award,

– le Norwegian International Rachel Carson Prize,

– la United Nations Environment Program Women Leadership for the Environment Award,

– le International Blue Planet Prize,

– la Society of Toxicology and Environmental Chemistry Rachel Carson Award,

-la Center for Science in the Public Interest Rachel Carson Award,

– la Beyond Pesticides Dragonfly Award,

– la Lifetime Achievement Award from the National Council for Science and the Environment.

Ouvrage(s)/ Référence(s)

Colborn, Dr. Theo; Dumanoski, Dianne; Meyers, John Peter (1997). Our Stolen Future : How We Are Threatening Our Fertility, Intelligence and Survival. Plume. ISBN 0-452-27414-1.